écrin2moncoeur

écrin2moncoeur

Mon année 2001 /3


 

SEPARATIONS ET PROXIMITES                          25.03.2001

 

Du plus profond de mes pensées

Vous me manquez

Vous qui êtes éloignés

Et en même temps, à la fois

Tout près de moi

 

Au plus profond de mes sentiments

J’aimerais tant

Etre avec vous, et partager

Tout ce qui fait notre identité

Tout ce qu’on vit et ressent

 

A tout moment

J’aimerais constamment

Que les kilomètres qui nous distance

Soient détruits en permanence

Pour que vous soyez là

J’ai tant besoin de vous avoir avec moi.

 



PARDON                          25.03.2001

 

J’ai toujours été, je suis et serai

Toujours pour vous, de trop

Une charge, un fardeau

Il me faut maintenant me tuer pour vous soulager

 

Je m’en veux, et m’en voudrais toujours

Du mal que je vous ai fait

Du peu d’amour

Que je vous ai donné

Du mal que je suis entrain de vous faire

D’être le mal en tout

Des luttes guerrières

Que je provoque alors en vous


Pour toutes ces raisons

Et bien d’autres encore aussi

Je vous demande « Pardon »

D’être encore en vie.



 

ENTRE RAISON, NATURE ET ORIGINE                          27.03.2001

 

J’ai du mal à définir

La raison et la nature

L’origine de la cassure

Qui brisent mon être et me condamnent

Et ne me donnent l’envie que de partir et de mourir

 

J’ai du mal à accepter

La raison et la nature

L’origine de mes blessures

Qui m’anéantissent sans me donner la chance

Le pouvoir de mener la danse

Qui m’éloignera de mon désir de tout quitter


J’ai du mal à assumer

La raison et la nature

L’origine des fissures et usures

De mon cœur et de mes pensées

Qui font que je me sens sans force dans la peine

Et que je n’ai pour moi que de la haine

 



TU SAIS TOUT DE MOI                          28.03.2001


Tu le sens

Tu le sais

Lorsque je mens

Lorsque je me tais

Lorsque je suis face aux coups durs, aux difficultés

Lorsque je fais tout pour

Essayer de les oublier, les ignorer

Car c’est pour moi trop lourd

A vivre, à supporter et à assumer

 

Tu le sens

Tu le sais

Lorsque je garde mes sentiments

Ancrés au fond de mon cœur, en secret

Lorsque je n’arrive plus faire face

Aux attaques provenant de tous les côtés

Lorsque je suis écrasée par la douleur, les angoisses

 

Lorsque plus rien ne va

Tu sais tout de moi

Tu le sens, tu le sais

Et tu demeures à mes côtés

Pour m’accompagner, me soutenir

Pour que je puisse continuer de vivre


Même lorsque ma vie chavire

Et que je n’ai qu’envie de mourir

Je le sais, je le sens

Que tu connais mes sentiments

Que tu ne m’abandonneras pas

Et qu’à chacun de mes pas

Tu seras là

Pour m’aider dans mes combats.

 

 

 

LES TRACES DE MON ETRE                          28.03.2001

 

Le long de mes bras

Se sont tracées

Les cicatrices de mes combats

Les blessures du présent venant du passé

 

Le long de mes veines

Coule le sang

De la peur, de la peine

Et de tellement d’autres sentiments

Qui se balancent entre l’amour et la haine

Qui à travers le temps

Grandissent et s’amplifient

Et me paralysent à chaque moment

Au creux de ma vie

 

Au fond de mon âme

Au fond de ma mémoire

S’écrit au fur et à mesure, mon histoire

A l’encre rouge et noire de mes angoisses qui me condamnent.

 


 

UN SIMPLE GESTE                          29.03.2001

 

Un simple geste pour tous les jours

C’est tout ce que j’espère

Un geste de paix et d’amour

Qui seront la lumière

Dont j’ai besoin dans mon cœur

Et qui me sont nécessaires

Pour aller en avant, au fil des heures

Pour que je ne fasse plus de pas en arrière

 

Un simple geste pour chaque instant

C’est tout ce que j’espère

Un geste de tendresse, de soutien permanents

Qui détruiront les murs qui font de moi une prisonnière

Dont j’ai besoin dans mon âme

Pour anéantir dans mon univers

Les blessures, les attaques, les flammes

Du mal qui font que ma vie est poussière.

 


 

JE CONNAIS                          29.03.2001

 

Je connais ces regards qui me disent

Que je ne suis pas à la hauteur

Que je ne suis qu’une bonne à rien

Et qui une fois lancés, me détruisent

Au plus profond de mon cœur

Et me poussent à éviter qu’il y ait pour moi « un demain »

Je connais trop leurs refrains

 

Je connais ces regards, ces attitudes

Qui me font sombrer dans les angoisses

Qui m’écrasent par une multitude

De sentiments qui me glacent

Et me paralysent à toutes les altitudes

Qui me brisent et me cassent


Je connais tous ces regards

Qui me disent tant de choses en peu de temps

Qui détruisent et séparent

Les relations entre les gens

Qui me replacent au point de départ

Et m’obligent à tout reconstruire tout le temps.



 

TRANSFORMATION                          29.03.2001

 

Du cocoon de ta chrysalide

Tu t’es transformé

En un papillon fragile

Qui désire s’envoler

 

Malgré de nombreux essais

Au sol, tu restes écrasé

A cause des attaques contre toi lancées

Par tes adversaires de tous les côtés

 

Du cocoon de ta chrysalide

Tu veux t’échapper

Et remplir le vide

Que tes blessures ont causées

 

Tu désires te transformer

En un être parfait

T’écarter de la mort à tous moments

Et ainsi refuser l’anéantissement par tes sentiments

Et combattre le message

Qui te dit : « bonjour, au-revoir, dégage » !




24/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser