écrin2moncoeur

écrin2moncoeur

Mon année 2000 / 3

SANS STABILITE                        15.11.2000

 

Me sentir déstabilisée

Par la moindre de mes pensées

Au point de ne plus arriver

A vouloir vivre, à avancer

Au point de ne désirer

Que de disparaître, m'effacer.

 

Me sentir écrasée

Par la moindre de mes émotions

Au point de ne plus arriver

A surmonter les obstacles, les tensions et les pressions

Au point de ne plus ressentir

L'envie de me battre pour vivre.

 

Me sentir paralysée

Par l'ensemble de ma vie

Au point de vouloir tout quitter

Et cesser mon existence dans ce monde d'ici

Au point de ressentir l'urgent besoin

De te rejoindre, toi ma seule richesse et mon unique bien.

 

Je ne ressens plus qu'un seul besoin

C'est que tu me rappelles à tes côtés

D'être à jamais, loin des autres, de ce monde et des "miens"

Et d'être qu'avec toi, et d'y demeurer

En gardant ta main dans ma main

Pour me sentir en sécurité et exister.

 

A tes côtés

Tout près de toi

Pour l'éternité.

 


 

OPPOSITION                        16.11.2000

 

Entre ce qui est permis

Et ce qui est interdit

Entre ce qui est donné

Et ce qui est volé

Entre ce qui est partagé

Et ce qui est gardé en secret

 

Il y a l'opposition.

 

Il y a la joie, la peine

Il y a l'amour, la haine

Il y a l'apaisement, la douleur

Il y a la confiance, la peur

Il y a les mots, les silences

Il y a les présences, les absences.

 

Entre la construction et la destruction

Il y a l'opposition.


 

 

BESOIN URGENT                        17.11.2000

 

J'ai un besoin urgent

Que vous me disiez honnêtement

Quel est le sens pour vous, de ma vie

Où le monde me conduit

Qui je suis, où je vais

Comment vivre pour exister.

 

J'ai un besoin urgent

Que vous me disiez honnêtement

Quelle est ma place parmi vous

Si je suis de trop et ne vaux rien du tout

S'il me faut m'effacer, vous quitter

Ou près de vous, demeurer.

 

J'ai un besoin urgent

Face à mes émotions, mes sentiments

De trouver mon identité

De savoir si je suis là pour exister

Ou pour être tout simplement là

Pour ne pas compter pour qui que ce soit.

 

 

 

MON HISTOIRE                        17.11.2000

 

C'est avec l'encre de mon sang

C'est avec l'eau de ma peine

C'est avec les couleurs des saisons

C'est avec les mouvements du temps

C'est au rythme de l'amour et de la haine

C'est au fil de mes émotions

C'est à la cadence de mes sentiments

C'est selon mon vécu gravé dans mes veines

C'est au battement de mon coeur en évolution

C'est face à l'avenir, au passé et au présent

Que j'écris l'histoire qui est la mienne.

 

C'est avec mon corps et mon âme

C'est avec l'ensemble de tout mon être

C'est à la lueur et la chaleur de ma flamme

C'est avec mes certitudes et mes "peut-être"

C'est avec mes faiblesses et mon désespoir

C'est avec ma force et les encouragements

C'est avec mes envies, mes besoins et mes "vouloir"

C'est avec mes détresses et mes épuisements

C'est avec la clarté des jours m'éblouissant

C'est dans l'obscurité des nuits noires

Que ma vie s'épanouit ou se fane.


 

 

POUVOIR ET INFLUENCE                        18.11.2000

 

Comment expliquer

Le pouvoir de la souffrance

Sur nos émotions, nos pensées

Sur le fait qu'on recule, qu'on avance

Ou qu'on reste sur place

Ecrasé sous la chaleur

Par le froid, dans la glace

De nos doutes, de nos peurs

De nos souvenirs, de nos angoisses.

 

Que tout notre être soit paralysé

Que l'on ne parvient plus à vivre

Que l'on soit anéanti ou relevé

Que l'on soit condamné ou libre.

 

Comment expliquer

L'influence de la peine

Sur notre valeur, notre identité

Qui coulent dans nos veines

Qui sont ancrées dans notre coeur

Et que notre vie

Se construise à travers les heures

Ou qu'elle se brise dans la nuit.



 

ON DIT                        19.11.2000

 

On dit qu'avec le temps

La peine s'atténue

On dit qu'avec du temps

On se sent moins perdu

Qu'en allant toujours en avant

Au fond de soi on évolue.

 

On dit qu'avec le temps

La douleur diminue

Et que peu à peu on apprend

Que rien n'est fichu.

 

On dit qu'avec le temps

Les blessures se pansent

Et qu'avec patience, doucement

En s'accrochant on avance.

 

On dit qu'à chaque instant

On construit notre histoire

Qu'on grave à chaque moment

Au fond de notre mémoire.

 

On dit qu'avec le temps

Par tout notre vécu

Nos forces, nos abattements

On peut se donner plus.



 

L'ENCRE NOIRE ET ROUGE                        20.11.2000

 

C'est à l'encre noire de mes nuits

C'est à l'encre rouge de mon sang

Que j'écris aujourd'hui

Ce qu'au fond de moi je ressens

Car je suis envahie, submergée

Par un immense océan

De peur, de douleur, d'insécurité

De souvenirs si vivants et pesants

Qui s'ancrent dans mes pensées.

 

C'est à l'encre de mes émotions noires

C'est à l'encre rouge de mon sang

Que j'écris mon histoire

Empreinte de tous mes moments

Que je dessine ma mémoire

Le reflet de mes sentiments.

 

C'est à l'encre noire de mes nuits et rouge de mon sang

Que j'exprime ma fatigue et mon découragement

Ce qui me ronge à l'intérieur

Ce qui me paralyse et me fait peur

Que j'affirme ma recherche d'un peu d'espoir

D'un monde d'amour sans jugement

Pour ce matin, pour ce soir

Pour demain, maintenant.

 

C'est à l'encre noire de mes nuits

C'est à l'encre rouge de mon sang

Que je vous adresse mon cri

Mon besoin de trouver rapidement

Au coeur de ma vie

Un temps d'apaisement.

 



LE DEFI DE VIVRE CHAQUE JOUR                        20.11.2000

 

Chaque jour, pour tout le monde

Vivre est un véritable combat

A chaque minute, à chaque seconde

A la mesure du temps, pas à pas.

 

Le défi est alors de se battre

Afin de grandir, d'évoluer

Sans jamais se laisser abattre

Par toutes sortes de difficultés.

 

Le défi est alors de se trouver

Une place dans notre univers

Tout en préservant notre caractère

Notre authenticité, notre personnalité

Et lorsqu'on tombe parterre

De toujours se relever.

 

Vivre chaque jour est aussi pour moi un défi

Qu'il me faut affronter aujourd'hui avec confiance

Mais j'avoue que dans la profondeur actuelle de ma nuit

J'ai du mal à avoir en moi la persévérance

Le courage de me battre comme vous pour la vie

De lutter jusqu'au bout pour assumer mon existence.



 

SUICIDE                        20.11.2000

 

Je n'ai plus qu'une envie en moi

C'est de partir de ce monde, d'ici-bas

De tout abandonner, de n'être qu'avec toi

Que tu me serres tendrement dans tes bras.

 

Je n'ai plus qu'un seul désir

C'est de tout quitter, de mourir

De tout laisser derrière moi dès maintenant

Et de te rejoindre, toi mon Père, définitivement.

 

Ce désir de tout quitter, de partir

Cette envie de fuir, de mourir

Sont en moi ancrés si profondément

Que je ne veux plus attendre la mort plus longtemps.

 

Je sais que me suicider

N'est pas une solution

Mais je ne trouve plus la force, la volonté

De me battre sans interruption

Contre mon présent et mon passé

Qui provoquent en moi tant de fortes émotions

Et tant de sortes de questions et de pensées

Menant ma personnalité en destruction

Et m'empêchant de librement exister.

 

Je sais que me suicider

Ce serait déshonorer ma foi en toi

Te trahir, te blesser, t'offenser

Désobéir à ta parole, à ta loi

Mais je n'en peux vraiment plus du tout

Je me sens tellement anéantie, brisée

Je me sens en tout totalement à bout

Je me sens si mal, si fatiguée

Que je ne sais plus comment réagir

Pour parvenir dans ce monde à m'accrocher

Pour continuer d'y vivre

Car mon unique désir c'est d'être à tes côtés

C'est de n'être qu'avec toi pour l'éternité.





20/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser