écrin2moncoeur

écrin2moncoeur

Témoignage : les portes de la vie !


LES PORTES DE LA VIE


« Si Dieu ferme une porte, c'est pour en ouvrir une autre.
S'il n'y a pas d'autre porte, prenez une fenêtre. Si vous ne la trouvez pas, cherchez-la ».




Aucune situation n'est sans issue pour Dieu.

Pourtant, il nous arrive d'en douter face aux épreuves que nous pouvons rencontrer : nous tombons alors très bas.

Il nous faut alors nous relever et croire en cette réalité que Dieu ne nous abandonne jamais et que rien ne lui est impossible.


Depuis toute petite, j'ai dû faire face à la maltraitance sous toutes ses formes, à de nombreuses épreuves de tout ordre (comme tout le monde), à des portes qui se fermaient devant moi.

Malgré le fait que j'ai rencontré des personnes qui ont été là pour me faire passer les moments les plus difficiles (sans que je ne les vois vraiment), des personnes que Dieu a placées sur mon chemin comme des « portes qui s'ouvrent » (mais que je n'ai jamais vraiment ouvertes) ; au fil du temps je suis tombée de plus en plus bas. Tellement bas que je ne voyais que les portes qu'on m'a claqué à la figure, que je ne cherchais plus à la place une fenêtre qui m'encouragerait : j'ai alors fait plusieurs tentatives de suicide (pour les médecins, c'était un miracle que je m'en sors vivante et sans séquelles, car j'étais allée très loin dans ces tentatives de suicide : ma volonté était de mourir et non un appel au secours).

A chaque fois, ma situation empirait. Les soucis continuaient à s'accumuler. J'allais de plus en plus mal et n'avait plus espoir en l'avenir (malgré ma foi, qui même très fragile et fébrile, demeurait).

 

Mais la roue a tourné le vendredi 8 octobre 2004.

Il était tard dans la nuit. Au bout du rouleau, je voulais aller me jeter sous un train. Je m'étais habillée pour partir pour toujours…

Mais une petite voix m'a parlé et je suis allée sur un tchat chrétien. J'y ai fait la rencontre d'une personne. Je lui ai partagé mes difficultés et mon projet de mettre fin à mes jours. A aucun moment, elle ne m'a jugé. Elle m'a apporté écoute, amour et respect tout en me partageant sa foi.

A un moment, épuisée physiquement et moralement, j'ai voulu la laisser et partir pour la gare.

Alors, elle m'a demandé qu'une chose : attendre un instant pour qu'elle joigne son fils qui me rappellerait tout de suite. J'ai accepté et lui ai confié mon numéro de téléphone.

Alors qu'il était pas loin de minuit, son fils a téléphoné. Nous avons parlé un peu et il m'a proposé son aide. Depuis ce jour, il m'apporte un accompagnement et son amitié. Même si tout ne s'est pas encore arrangé dans ma vie, que je continue à rencontrer bien des épreuves ; ma vie a pris un nouveau chemin où j'avance pas à pas, doucement mais sûrement, pour vivre ma vie/ mon avenir.

 

J'étais arrivée à un point de non retour, tombée dans un total désespoir. Je ne voyais ni porte, ni fenêtre : plus d'espoir !!

C'est alors au moment où je ne croyais plus en un avenir pour moi, que Dieu a placé devant moi une fenêtre (que j'ai ouverte parce qu'Il m'y a conduit) qui a donné sur une porte ouverte.

 

Depuis ce vendredi 8 octobre 2004, j'ai continué à devoir faire face à de nombreux problèmes qui m'ont énormément éprouvée et continuent de m'éprouver.

Mais avec l'aide de Dieu, et au travers des ces 2 rencontres d'une nuit et de d'autres : je poursuis ma route !

 

Je ne suis pas encore sortie de mon tunnel. Mais j'avance, je parviens doucement à croire en moi/ en la vie (même si je dois vous avouer avoir encore par moment des envies suicidaires car je suis trop abattue par les difficultés qui peuvent encore s'accumuler dans ma vie).

 

Je remercie Dieu pour tout cela : pour cette fenêtre (que je ne parvenais pas à chercher mais qu'il m'a montré), cette porte qu'il m'a ouvert…

Je remercie Dieu de prendre soin de moi et de ne m'avoir jamais abandonné (malgré mon abandon), pour toutes les personnes qu'il a placé sur ma route (qui sont là et que je vois vraiment et qui sont pour moi des bénédictions qu'il m'a accordé) et avec qui j'ai lié amitié ; toutes ces relations basées sur le respect, l'écoute, le partage et l'amour.

 

Même si nous nous enfermons sur nous même, que tout nous semble sans issue: Dieu arrivera toujours à nous joindre et nous sortira de notre puit : à nous de l'accepter, de faire ce petit pas qui nous semble impossible à faire pour attraper la main que Dieu nous tend !

C'est un combat de tous les jours : mais il en vaut la peine ! J'y crois fermement! (et lorsque vous me voyez en douter : bousculez-moi, rappelez moi les promesses de Dieu et ce témoignage que je viens de vous partager !!).

 

Dieu permet que des problèmes nous heurtent : c'est pour après révéler sa toute puissance, sa présence et son amour de manière plus forte et incontestable.

Dieu permet que des portes se ferment : mais c'est pour en ouvrir une autre qui nous fera grandir !!


Aujourd'hui encore, je suis face à bien des portes. Et continuer d'avancer se fait toujours difficile malgré les pas que j'ai déjà pu faire. Mais ma foi en Dieu est ce que j'ai de plus précieux. Je m'y accroche et m'appuie sur la promesses de Dieu qui sont vérité. Je m'attache à notre Père qui nous abandonne jamais, à sa Parole et entre autre à ce verset :


"Car j'ai la certitude que rien ne peut nous séparer de son amour : ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni d'autres autorités ou puissances célestes, ni le présent, ni l'avenir,
ni les forces d'en haut, ni les forces d'en bas, ni aucune autre chose créée, rien ne pourra nous séparer de l'amour que Dieu nous a manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur".

Romains 8 : 38 - 39.







10/04/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser