écrin2moncoeur

écrin2moncoeur

Mon année 2001 /4


ET MOI, JE SUIS LA                          30.03.2001

 

Le temps s'écoule à pas de géants

Les années avancent vers l'avant

L'heure tourne au fil de nos sentiments

Notre vie défile au rythme des différents courants

 

Et moi, je suis là

Avec tous mes « pourquoi »

Face à mes galères

Et à rechercher la paix dans la prière

 

Et moi, je suis là

Au milieu de mes combats

En ressentant une intense impuissance

Face à leur puissance

 

Et moi, je suis là

Emprisonnée par le piège qui sur moi s'abat

Le piège de mes angoisses, mes soucis

Le piège de mes inquiétudes, des défis de la vie

 

Et moi, je suis là

A chacun de mes pas

A essayer de relever la tête, me redresser

Devant les menaces qui tombent sur moi avec excès

 

Et moi, je suis là

A m'accrocher pour qu'ils ne m'abattent pas

A me démener pour arriver à leur fin

A chercher celui qui me tendra la main

Qui répondra à mon besoin intense

De trouver : paix, amour, ..., délivrance

 

Et moi, je suis là

A m'appuyer sur toi

Pour trouver le soulagement de mes soucis

Pour que ta toute puissance intervienne dans ma vie

 

Et moi, je suis là

A compter sur toi

Car sans toi, je suis paumée

Et je n'ai plus de raison d'exister.

 

 

 

QUE FAIRE ? COMMENT FAIRE ?                          30.03.2001

 

Que faire ?

Comment faire ?

Pour parvenir à se défaire

Des orages, des coups de tonnerre

De nos luttes guerrières

 

Que faire ?

Comment faire ?

Afin de ne plus être anéantie

Au cœur de la nuit

Et des cris de notre vie

Qui nous donnent la mort comme seule amie

 

Que faire ?

Comment faire ?

Face à l'envie de tout abandonner, de partir

De tout laisser et de mourir

Afin de pouvoir aller vers l'avenir

Et de pouvoir enfin vivre.

 

 

 

JE PENSE A TOI                          30.03.2001

 

Je pense à toi

Toi qui n'es pourtant pas là

A côté de moi

En face de mes yeux qui se noient

 

Malgré la distance

Qu'il y a entre nous

Sans cesse, en permanence

Malgré le temps qui nous sépare : je suis à bout

 

Je me sens tellement brisée

Par tout ce qui s'est dit

Je me sens totalement écrasée dans ma vie

Par tout ce qui entre nous, s'est passé

 

Je cherche desespèrément

L'espace d'un moment

Pour souffler un instant

Et trouver en moi un temps d'apaisement

 

Je pense à toi

A toi qui n'es pourtant pas là

Et au fond de mon cœur

A toute heure

Et cela me fait terriblement mal

D'assumer cette douleur dans mon cœur qui s'emballe

 

Je pense à toi

Toi qui m'as brisée tant de fois

Et qui demeure en moi

Malgré mes combats

Pour moins souffrir, pour réagir

Afin de pouvoir me reconstruire.

 

 

 

ATTENTE D'UN CHANGEMENT                          30.03.2001

 

Pourquoi, je me sens si fragile

De trop, comme un monstre, comme un être inutile

Pourquoi se fait-il

Que sans cesse, je me trouve sur l'île

Des doutes, de l'abandon

Du rejet, de la trahison

De la solitude, de la nuit

Des peurs, des pleurs et des cris

 

Comment retrouver la lumière

Dans la nuit de mes pensées

Comment repasser la frontière

Vers la vie, et le jour de toutes clartés

Comment retrouver l'équilibre

Je me sens si déstabilisée

Comment redevenir libre

Je me sens si déstabilisée.

 

 

 

DRAME                          30.03.2001

 

Elles ne veulent plus s'écouler

De mes yeux, les larmes

Et pourtant, je me sens brisée

Au fond de moi, sonne l'alarme

Je me sens alors déboussolée

Totalement, dans mon âme

Y-a-t-il quelqu'un pur m'aider

Pour sortir de ce « drame »

 

J'aimerais face à cela

Etre soulagée, et apaisée

Afin que plus bas

Je ne me retrouve pas encore plus cassée

Afin que mes angoisses n'aient alors là

Sur moi, la puissance de m'oppresser

Afin que mes peurs, mes combats

Ne m'écrasent pas.

 

 

 

LES BRAS DE MON PERE                          31.03.2001

 

C'est dans les bras de mon tendre Père

Que je veux mener ma vie entière

A la découverte de son amour

Qui demeure inconditionnel, jour après jour

 

Il n'y a qu'à ses côtés

Que je veux vivre chaque instant

Afin de pouvoir expérimenter

Sa tendresse, sa protection, sa fidèlité

Et son réconfort, sa force dans les pires moments

 

C'est dans les bras forts de mon Père

Que je veux mener ma vie dans sa lumière

Pour vivre au creux de son rocher

Qui me gardera de tous les dangers.

 

 

 

ON PEUT CHOISIR                          31.03.2001

 

On peut choisir

De tout dire

Ou de tout garder

Au fond de soi, secret

 

On peut choisir

De se laisser dévoiler

De se retenir

Pas à pas, loin ou près du passé

Peu à peu, vers ou contre l'avenir

A chaque instant

Au-dedans ou en dehors du présent

 

On peut choisir

De s'isoler ou de se maintenir

Des gens, à proximité ou à distance

Durant un instant ou en permanence

 

On peut choisir

De garder nos yeux clôts

Face à nos sentiments, nos désirs

Face à nos douleurs, nos maux

 

On peut choisir

De s'aimer ou de se trahir

De se construire une identité

De se détruire dans la profondeur de notre personnalité

 

On peut choisir

D'aller à l'avant de l'avenir

Ou de refuser de vivre

Car plus facile est devenu pour nous, de mourir

 

On peut choisir

De croire en soi toujours plus fort

En nous, en notre « devenir »

Ou de se laisser saisir par la mort.

 

 

 

OUBLIEE                          31.03.2001

 

Comme « oubliée » de tout, de vous

Je me retrouve là

Tout au fond du trou

A me demander « Pourquoi ? »

« Comment » « Que faire ? » « Que faut-il ? »

Pour que je puisse m'en sortir

Je me sens si fragile

J'ai tant envie de mourir

 

Comme « oubliée » de tout, du monde

Je ressens une bien lourde solitude

Qui au fur et à mesure des secondes

S'accompagne d'angoisses et d'une multitude

De questions, d'émotions

Qui me détruisent à l'intérieur

Faisant dans la vie, la révolution

Je demeure là, seule avec mes pleurs.




24/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser