écrin2moncoeur

écrin2moncoeur

La maison aux fenêtres (Myriam Medina)





La maison aux fenêtres

 

En regardant le dessin d'une petite fille, je suis resté pensive : une maison où il y a seulement des fenêtres, pourquoi ? Quand j'ai demandé à sa maman pourquoi elle avait intitulé son dessin la maison aux fenêtres, sa réponse m'a touchée énormément « Car si les portes se ferment, le Seigneur ouvre toujours une fenêtre ! ».

Ces propos viennent d'une petite fille de 10 ans, sa foi en la providence de Dieu dans sa vie et celle de sa maman et de sa sœur me touchent énormément, car à son âge elle est certaine que le Seigneur lui donnera toujours une solution dans toutes les circonstances de sa vie. Cette petite fille a beaucoup souffert pour son âge, le divorce de ses parents, des relations plus que mauvaises entre eux depuis ce divorce, les mensonges, des plaintes injustifiées, des propos dévalorisants, etc. Pas facile à cet âge-là de voir son père donner de l'affection aux enfants qu'il a eus avec la femme qui a provoqué le divorce. Malgré tout elle est confiante, elle croit dans ce Dieu qui l'aime.

Avons-nous avec Dieu ce cœur d'enfant prêt à croire qu'Il peut nous délivrer, nous aider en toute circonstance dans nos vies ?

Combien de fois nous avons douté des promesses de notre Dieu, nous voulons résoudre nos problèmes en comptant sur nos forces, notre intelligence, et en faisant ainsi, nous n'avons pas laissé à l'Éternel l'opportunité de nous surprendre encore par Sa grâce envers nous. Nous voulons toujours trouver une porte de sortie à nos épreuves, et nous tournons en rond, car parfois il n'y en a pas, et nous ne prenons même pas le temps de lever les yeux vers le ciel.

Nos regards sont centrés sur cette porte que nous voudrions ouverte, mais l'ennemi, n'a pas même laissé une porte pour que nous puissions nous échapper. Pourtant il suffirait de regarder vers le haut, et nous verrions la fenêtre que notre Dieu a ouverte pour nous, ainsi nous pourrions prendre notre envol comme l'aigle et laisser derrière nous tous ces problèmes qui nous empêchent de voir le ciel bleu que l'Éternel a fait.

« Tu m'as promis Seigneur d'être avec moi et ma famille pour toujours, mais rien ne va plus, mes enfants sont rebelles, mon travail, mon époux… », lui dis-tu en pleurant devant la croix, tu demandes son aide, tu déposes tes fardeaux, tu fais bien, mais en partant, tu les reprends et te voilà repartie chargée et tu te courbes sous leur poids.


Voilà la différence entre cette petite fille et nous adultes, elle a compris que Dieu lui-même se charge de ses soucis, de sa vie, c'est pour ça que cette maison aux fenêtres nous donne une véritable leçon de confiance dans notre Père qui est aux cieux.






Apprends à lâcher tes fardeaux à la croix ne les reprends plus, aie un cœur d'enfant, et tu verras comment Le Seigneur ouvrira pour toi des fenêtres là ou tu crois qu'il n'y a plus d'issues.

Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas;
car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Luc 18 : 16

 

Myriam Medina

(Source : TopChrétien)










29/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser