écrin2moncoeur

écrin2moncoeur

Finir en beauté ! (Bob Gass)






Finir en beauté !


"J'ai fini ma course..." 2 Timothée 4.7 

La course que Dieu nous demande de courir est rarement facile ! Courir exige beaucoup d'engagement et de persévérance. James MacDonald a écrit : "J'ai vécu assez longtemps pour rencontrer des hommes et des femmes dont la vie était, il y a quelques années, consacrée totalement à Dieu mais qui ont depuis abandonné leur engagement, qui se sont détournés de leur mission, qui se sont fourvoyés hors de leur chemin, qui ont perdu leur premier amour. J'ai terriblement peur de les imiter un jour. Et vous devriez être tenaillé par la même hantise. Ma fidélité à la cause divine dépend de ma volonté à garder intacte la relation qui me lie à Lui. Je ne veux pas déserrer l'emprise qu'Il a en ce moment sur ma vie et perdre le privilège, que j'apprécie tant, de Le servir fidèlement jusqu'au jour où je serai invité dans Sa présence. Cette passion brûle au fond de mon coeur, me force à avancer, me garde honnête et humble. Je ne tiens surtout pas à traverser la ligne d'arrivée en athlète défait, vaincu, dépassé ou pire quitter la course avant la fin de ma vie. Je veux absolument franchir la ligne d'arrivée et briser le cordon, les bras dressés vers le ciel, le visage baigné de soleil !"

Paul a écrit : "J'ai combattu le bon combat, j'ai fini ma course, j'ai gardé la foi. Et maintenant, le prix de la victoire m'attend..." (2 Timothée 4.7). Le courage, allié à la persévérance et à la fidélité, aboutissent toujours à la récompense. Le photographe Jacob Riis a dit un jour : " Quand rien ne semble me redonner du courage, je vais rendre visite à un tailleur de pierre et je l'observe alors qu'il frappe la pierre de son marteau près de cent fois sans que rien ne se passe. Mais soudain, au cent unième coup la pierre se fend et se partage en deux. Je sais que ce n'est pas le dernier coup de marteau qui a soudain cassé la pierre, mais que tous les coups y ont contribué." La parole de Dieu est "comme un puissant marteau qui brise le rocher" (Jérémie 23.29).

"Aussi, portez en vous la parole de vie, afin qu'au jour de Christ [vous] ayez raison de vous glorifier, parce que [vous] n'aurez pas couru la course en vain..." (D'après Philippiens 2.16 TP). 

 

Bob Gass

 




11/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser