écrin2moncoeur

écrin2moncoeur

Dieu entend nos prières (Bob Gass)






Dieu entend nos prières

“Seigneur, celui que Tu aimes est malade...” Jean 11.3

Jean raconte : “Les deux soeurs envoyèrent quelqu'un dire à Jésus : Seigneur, Ton ami est malade...” Quelqu’un a donc fait le voyage pour informer Jésus de la maladie de Lazare et Jésus répondit à sa requête. Pourtant la guérison n’allait pas s’accomplir avant plusieurs jours, mais le processus venait de débuter. Ne vous êtes-vous jamais demandé où allaient les prières que vous veniez de formuler ? “Il y eut dans le ciel un silence d'environ une demi-heure... Et un autre ange vint se placer sur l'autel ; il tenait un encensoir d'or. On lui donna beaucoup de parfums pour les offrir, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or devant le trône. La fumée des parfums monta, avec les prières des saints, de la main de l'ange devant Dieu” (Apocalypse 8.1-4).

Pourquoi ce silence à travers le ciel ? Parce que quelqu’un était en train de prier ! Le ciel fait silence pour bien entendre les prières de gens comme vous et moi ! N’est-ce pas incroyable : toutes les prières des enfants de Dieu arrivent devant Son trône. Vos paroles ne se perdront pas en route, elles atteindront Son coeur, aussi ne désespérez pas, continuez à prier.

Remarquez en passant que la personne envoyée par les deux soeurs déclara à Jésus : “Celui que Tu aimes est malade.” Sa requête n’était pas basée sur l’amour imparfait de Lazare, l’homme qui avait besoin d’aide, mais sur l’amour parfait de Jésus pour Lazare. Il ne dit pas : “Celui qui t’aime est malade”, mais bien “Celui que Tu aimes est malade.” Ce qui est très différent. La puissance de la prière ne dépend pas de la piété, de la justice ou de la sainteté de celui qui prie, mais seulement de l’amour immuable et parfait de Celui qui l’écoute. N’êtes-vous pas vraiment heureux qu’il en soit ainsi ? Vous êtes peut-être affecté par beaucoup de faiblesses, votre caratère laisse peut-être beaucoup à désirer, vous ne comprenez pas bien le mystère de la prière, mais une chose est bien claire : quelque chose commence au ciel, lorsque quelqu’un, quelque part sur la terre, se met à prier. 

 

Bob Gass

 













14/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser