écrin2moncoeur

écrin2moncoeur

Des vacances pour votre âme (Joyce Meyer)





DES VACANCES POUR VOTRE AME

 


"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et accablés, vous qui êtes déprimés, parce que vous ployez sous un fardeau trop lourd, et je vous donnerai du repos." Matthieu 11.28

 

J'aime travailler et je suis quelqu'un de consciencieux. Mais je n'ai pas toujours fait preuve de sagesse dans mon attitude face au travail.

 

Ce n'est pas la vie qui nous fatigue ; c'est notre attitude face à elle et

la façon dont nous gérons les choses...

 

Ma vie obéissait au cycle suivant : je travaillais jusqu'à l'épuisement, je me reposais, je travaillais de plus belle jusqu'à ce que je n'en puisse plus, je prenais du repos, j'allais à nouveau jusqu'au bout de mes forces, je soufflais un peu… Vous voyez ce que je veux dire.

 

La fatigue faisait partie intégrante de ma vie. Cet état peut se définir comme une "grande lassitude qui se traduit par une diminution des forces, de l'endurance, de la vigueur ou de la fraîcheur ; la perte de la patience, de la tolérance ou du plaisir." Parmi ses symptômes on peut citer des pensées et des émotions incontrôlées, des paroles que vous regrettez par le suite, l'incapacité à prendre de bonnes décisions, le découragement, la gloutonnerie, les dépenses excessives, l'irritabilité, l'apitoiement sur soi, la faiblesse face aux tentations et l'absence de goût à la vie.

 

Il nous arrive à tous d'être fatigués, et nous avons tendance à en rejeter la faute sur la vie. Mais ce n'est pas la vie qui nous fatigue ; c'est notre attitude face à elle et la façon dont nous gérons les choses.

 

Je me souviens avoir prié avec beaucoup de ferveur pour que les autres ou les circonstances de ma vie changent. Et Dieu m'a dit : "C'est ton approche qui doit changer." Si je ne pouvais pas modifier les circonstances, je pouvais changer mon état d'esprit. La vérité est que personne ne peut vous obliger à avoir une mauvaise attitude si vous décidez le contraire – vous avez une pleine autorité sur vos réactions.

 

J'ai appris à reconnaître les symptômes de la fatigue avant qu'elle n'apparaisse. Je peux ainsi intervenir avant d'en arriver au stade où j'ai besoin d'une cohorte de chrétiens pour m'aider à en sortir. La clé est de crier immédiatement à Dieu.

 

La réponse de Dieu consiste à entrer dans son repos. C'est l'endroit le plus merveilleux où vous puissiez vous trouver ! Ce repos n'est pas physique ou consécutif à un travail. Le repos que Jésus nous offre est quelque chose que nous expérimentons dans notre âme alors même que nous sommes plongés au milieu de tout ce qui fait notre vie. C'est un repos qui nous aide à gérer les situations pour les empêcher de nous ravir notre joie, de nous garder constamment de mauvaise humeur ou de nous rendre malades. Nous pouvons rester paisibles quoi qu'il arrive autour de nous.

 

J'appelle cela des "vacances de l'âme". Quand votre âme est en repos, vos émotions vont bien, votre intellect aussi et votre volonté est en paix avec Dieu et ne lui résiste pas. Au lieu de vouloir tout comprendre, vous faites simplement confiance à Dieu !

 

Une action pour aujourd'hui :

Dieu ne nous a jamais promis une vie sans problèmes. Mais il a promis que nous pourrions vivre au-dessus des difficultés… avec son aide. Si vous abordez la vie en ayant confiance en Dieu, en lui remettant toutes choses, vous constaterez que vous êtes plus forts que les épreuves que vous traversez. C'est cela, le repos de Dieu !

 

 

Joyce Meyer

(Source :TopChrétien)







22/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser